Vous êtes ici

Champs d'application

Les flux physiques

Historiquement, dans les milieux industriels, les flux linéaires de type automobile ont été les premiers flux physiques dans lesquels l’Excellence Opérationnelle a été appliquée.
La production industrielle ne se limite pas aux flux linéaires. D’autres typologies de flux existent :

  • les flux complexes et/ou croisés, de type sous-traitance,
  • Les « Flow Shop », de type fabrication de meubles, production de menuiseries,…
  • Les flux en process continu, de type agro-alimentaire, injection, laminage…

Suivant le type de flux, voir la mixité des types de flux, l’Excellence Opérationnelle s’applique de façon spécifique.

Toptech a développé depuis 15 ans des approches adaptées à chacun de ces flux particuliers.

L’intervention de Toptech se matérialise notamment par :

  • La mise en place de l’ensemble des techniques et méthodes visant à l’élimination de toutes les activités n'ayant pas de valeur ajoutée pour le client,
  • La réduction des gaspillages,
  • L’accélération des flux, notamment par la théorie des contraintes (TOC) et le juste à temps,
  • L’optimisation des postes et des méthodes de travail,…

Les flux d'informations

Créés à l’origine dans les processus de production, les outils de l’Excellence Opérationnelle se déploient aussi dans les flux d’informations. Nous les retrouvons par exemple dans des processus tels que le Commerce, l’Administration Des Ventes, les Ressources Humaines, la Facturation, les Achats, …

Pour accompagner nos clients industriels, sociétés de services et Administrations, Toptech a rapidement été amenée à développer des méthodologies pour ces processus « hors production ».

Même si la démarche reste proche de celle utilisée dans les processus de production, il existe des spécificités d’application à prendre en compte :

  • La nature « immatérielle » des flux d'informations

Les flux ne sont pas visibles. Les stocks et les en-cours sont dans les ordinateurs, les déplacements se font par mails.
La sur-information est généralisée, les sur-stockages et les en-cours sont indétectables spontanément.

  • La nature des tâches réalisées

Souvent les tâches sont réalisées manuellement (pas de machine), ou elles sont automatiques (logiciels).
L’organisation par service et l’absence apparente de contraintes matérielles favorisent les changements de priorités et l’accumulation de travaux commencés mais non terminés.

  • La mesure

La notion de valeur ajoutée et les indicateurs qui semblaient clairement identifiés dans les processus de production le sont beaucoup moins dans les processus "office".

L'intervention de Toptech se matérialise notamment par :

  • La mise en place de l'ensemble des techniques et méthodes visant à l'élimination de toutes les activités n'ayant pas de valeur ajoutée pour le client (internes ou externes),
  • La réduction des gaspillages,
  • L'accélération des flux, notamment par la théorie des contraintes (TOC) et le juste à temps,
  • L'optimisation des postes et des méthodes de travail,…

Le pilotage de projets

Que ce soit en R&D, en Etudes, en industrialisation, en gestion de projets ou en réponse à des appels d’offre, beaucoup d’entreprises ont déjà structuré leur processus de gestion de projets.
Généralement l’approche respecte un jalonnement décrit avec un pilotage réalisé par des « chargés d’affaires ». Les équipes projets sont constituées d’experts du métier, qui recherchent en permanence des solutions pour maitriser les développements et les risques liés aux projets.
Les contraintes techniques peuvent renforcer la difficulté de faire « bouger les lignes » et de changer son regard sur le pilotage de projets ; elles peuvent aussi masquer, aux yeux des experts, d’autres pistes de gains possibles.

Deux modèles…
Au delà de ces constats, nous distinguons deux modèles souvent confondus dans ces Organisations :

  • L’approche appliquée dans chaque projet (Mono projet)
  • L’approche appliquée dans la production de projets (Flux de projets)

Une amélioration imposée…
Comme pour les processus de production, le marché impose une amélioration de la compétitivité :

  • Réduction des cycles de développement,
  • Multiplication de variétés,
  • Productivité plus importante,…

 

Pour accompagner nos clients, dans un contexte d’accélération des cycles de l’innovation et du développement de produits, Toptech a développé une expertise spécifique.
La mise en place cohérente des techniques et  des méthodes (Lean , stage gate, ingénierie simultanée, Conception à Coûts Objectifs, ...) visant l’élimination de toutes les activités sans valeur ajoutée contribuera à augmenter la maitrise des processus, la maitrise des coûts, la maitrise de la qualité et des délais du projet.

Les Flux complexes

« Face à la complexité, la meilleure réponse est la simplicité »

Face à l’évolution des marchés, nous avons pu constater que de plus en plus d’entreprises sont confrontées à des flux physiques ou d’informations qui ne sont plus des flux linéaires.

A l’origine, les flux complexes concernaient les entreprises de sous-traitance : un parc machines prépondérant sur un flux.
Aujourd’hui, l’augmentation des références, la diminution des tailles de lots, la réduction des délais, la grande disparité des gammes, les variations incessantes des demandes des clients, contraignent les organisations à gérer des flux complexes.

Les approches « classiques » de mise en œuvre des outils se heurtent aux « à coups » permanents des flux. Les systèmes informatiques ne peuvent seuls y répondre.

La recherche de familles de produits, à l’intérieur des carnets de commandes, qui répondraient à un flux linaire, buttent rapidement contre les postes communs, l’impossibilité de dédier des machines, les retours en arrière et la relative imprécision des temps « standards ».

La replanification permanente, les changements de priorités, l’allongement et la non-maitrise des délais, la baisse de productivité, sont autant d’éléments qui complexifient la gestion de production.

S’appuyant sur les principes d’élimination des gaspillages, sur les principes de flux tendus, de goulots, de management visuel, Totpech a innové en développant une approche spécifique et reconnue par les experts mandatés.

Les deux grands principes de cette innovation

  1. Le premier visera à déployer un système de pilotage visuel du flux sur l’ensemble des activités de production et d’actions « Lean » (5S, traitement des gaspillages …) pour garantir la mise sous contrôle des temps de passage et augmenter la capacité de production.
  2. Le second s’attachera à mettre en œuvre un système de planification / ordonnancement simple et visuel pour piloter l’atelier en capacité finie, en fonction de ses goulots (Faire avancer les bons produits et éviter la surproduction).

De la prévision à l'ordonnancement

PIC - PDP - Planification - Ordonnancement

La nature des marchés et la diversité des offres imposent aux Organisations des variations de charges de plus en plus fréquentes avec des amplitudes de plus en plus importantes.
Les prévisions à court, moyen et long terme, sont constamment remises en cause.

Ces incertitudes et ces changements incessants nuisent à la productivité, à la qualité, au taux de service et à la sérénité des équipes.

Tous les services de l’entreprise sont impactés : La production, les approvisionnements, les achats, la supply chain, les stocks, la sous-traitance … et d’une manière générale tous les services "supports".

Aussi il est impératif pour les Organisations d’adapter en permanence leur stratégie d’engagement des moyens.

Notre approche simple et visuelle coordonne les niveaux décisionnels de l'entreprise et tous ses secteurs.
Elle réconcilie l'horizon de temps et la nature des actions possibles dans :

  • Le plan industriel et commercial - (PIC)
  • Le programme directeur de production - (PDP)
  • La planification
  • L'ordonnancement

Piloter la performance

Les démarches d’Excellence Opérationnelle nécessitent le pilotage de la performance des processus.

  • la typologie de flux (complexes, d’informations, de pilotage de projets, de process continu,…),
  • le niveau de responsabilité : chef d’équipe, chef d’atelier, chez de secteur, directeur de production,…)
  • le métier : opérationnel, support, commerce.

Les managers, souvent issus du terrain, sont soumis à de fortes exigences.
Ils rencontrent des difficultés dans l’animation de leurs équipes.
Dans l’urgence, le pilotage de la performance n’est plus une priorité.

Pour renforcer leurs compétences, Toptech a construit un accompagnement terrain au quotidien : les Bonnes Pratiques de Supervision et de Management (BPS - BPM).
Cette démarche répond au besoin de

  • Développer leurs compétences pour le pilotage de la performance,
  • Repositionner leurs rôles et responsabilités face aux nouvelles attentes de l’entreprise.

Parce que les managers remplissent leur mission de superviseurs, par effet induit :

  • La hiérarchie ne compense plus et se recentre sur ses activités,
  • L’équipe joue pleinement son rôle,
  • Et les fonctions "support" sont mieux impliquées dans le processus de création de la valeur.

Cette démarche met en cohérence les outils de pilotage notamment :

  • Les agendas de travail,
  • Les tableaux de bord, suivi des indicateurs et des plans d’actions,
  • Les rituels de pilotage,
  • L’animation à intervalle court…

Parce que le pilotage de la performance est maintenant installé et sous contrôle, il est possible d’envisager sereinement le déploiement de l’Amélioration Continue.

Manager l'amélioration continue

Parce que le pilotage de la performance est maintenant installé et sous contrôle, il est possible d’envisager sereinement le déploiement de l’Amélioration Continue.
Tout le monde est conscient qu’il est nécessaire de « s’améliorer ».
Malheureusement cette prise de conscience s’arrête là car elle est victime d’autres priorités, de manque de temps, et que sous couvert que l’Amélioration Continue ait la réponse à tous les maux, on se trompe d’objet.
L’Amélioration ne marche qu’à la condition qu’elle soit structurée, pilotée, managée et qu’elle touche chaque individu d’une Organisation.

Elle doit s’ancrer dans les gènes de l’entreprise et ne plus être le projet que de quelques uns.

Face à ces constats, Toptech a développé une démarche qui s’appuie sur un vrai système de réflexion pour produire l’Amélioration Continue intégrée aux autres processus de l’entreprise.
Elle repose sur l'implication et la responsabilisation de tous les acteurs d'une société.
Elle se met en œuvre à la fois de façon

  • « HORIZONTALE » : tous les acteurs concernés.
  • « VERTICALE » : toutes les fonctions sont concernées.

Ces acteurs seront notamment formés aux fondamentaux tels que le PDCA, le QRQC, les standards de travail, les gaspillages (MUDA), le management visuel, le 5S et les processus de résolution de problèmes.

C'est une véritable démarche d’entreprise continue, ancrée dans le temps qui nécessite un accompagnement.

Ces bonnes pratiques s’appuient sur la mise en œuvre de processus de communication (Rituels de pilotage) et sur le suivi au plus près du terrain (Boucles d’amélioration).

 

Toptech, partenaire Lean Entreprise, générateur de performances et de gains de compétitivité par les technologies organisationnelles propose des formations et des témoignages afin d'améliorer la compétitivité des Organisations.

CONTACT

  •  30 Grande Rue
    CS 30233 Vétrigne
    90004 Belfort Cedex
  •   03.84.22.99.10
     

Nous situer

NOUS CONTACTER